Playlist par JACK
Les 21 sons de la semaine
Les 21 sons de la semaine
avec
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un Ultrascore inédit de Chassol

    Non content d’être l’un des rares génies de la musique actuelle, Chassol est aussi passé maitre dans l’art des Ultrascores, ou « harmonisation du réel » en français dans le texte. À l’occasion de son passage dans le studio Venezia de Xavier Veilhan, il nous offre une séquence inédite composée grâce à des fans de Beyoncé. C’est notre cadeau de Noël.

    Do ré mi cha sol. Si le mot « génie » vous semble ces jours-ci utilisé à tour de bras et à propos de n’importe quel musicien connaissant son solfège, la simple existence d’un artiste comme Chassol devrait suffire à vous faire la journée, l’année, voire la décennie. D’abord repéré aux côtés de Sébastien Tellier ou Phoenix, le pianiste protéiforme impose depuis plus de quatre ans son talent au grand jour. D’abord sur des albums indéfinissables à écouter comme des voyages (« Indiamore » en Inde, « Big Sun » en Martinique) où Christophe, de son prénom, recompose des bouts d’histoires en harmonisant par dessus des sons et mélodies captés au hasard de ses rencontres. Puis au cinéma, plus récemment, avec à son actif plusieurs bandes-son où, à chaque fois, sa patte reconnaissable entre mille permet de faire le lien entre Steve Reich, Miles Davis et Stravinski, le tout avec un groove pas entendu en France depuis… depuis quand déjà ?

    Voir Venise et mourir. Fort de cette reconnaissance un peu tardive, Chassol a récemment travaillé avec Frank Ocean, joué avec Solange et, accessoirement, été invité en juillet dernier par Xavier Veilhan au Studio Venezia, à Venise. Ce que le prodige n’avait pas prévu, c’était de tomber nez à nez avec une armée de touristes fans de Beyoncé (à moins qu’il ne s’agisse de Rihanna ? Envoyez-nous un courrier si vous reconnaissez le morceau), improvisant devant lui une improbable chorégraphie à découvrir ci-dessous.

    Et puis vint l’Ultrascore. C’est précisément là que le génie de Chassol, précédemment évoqué, prend tout son sens. Ayant capté ce moment de réel, le musicien décide d’harmoniser la séquence au studio Venezia, pour créer l’un de ces moments uniques dont lui seul est capable. Ça s’appelle un « Ultrascore », c’est impossible à définir avec des mots, et le petit bijou vous est maintenant offert en partenariat avec Dieu, sans coupure pub.

    En espérant que le mot « génial » ne soit plus jamais utilisé par erreur, on attend désormais le prochain album de Chassol, toujours sur le tout aussi génial label Tricatel, quelque part en 2018.

    Les vidéos ont été réalisées par Boris Memmi, et vous pouvez réécouter « Ultrascores II » juste en dessous.

    Vous aimerez aussi

    Jack te recommande

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.