Playlist par JACK
Les 33 morceaux méconnus de Johnny
Les 33 morceaux méconnus de Johnny
avec
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Quand Alain Chabat se la joue musicien

    Aujourd’hui en salles, « Santa & Cie » est la dernière réussite d’Alain Chabat, l’un des acteurs/réalisateurs les plus drôles de France. L’un des plus portés sur la mélodie également. Jack en a la preuve.

    Le show Chabat. Dans la carrière d’Alain Chabat, la musique a toujours occupé une place prépondérante, tant et si bien que certaines de ses parodies sont devenues aujourd’hui plus célèbres que les chansons originales (c’est le cas, par exemple, de Qu’est-ce que tu vends pour les vacances, à l’époque des Nuls) et que de nombreuses scènes sont désormais indissociables de la musique qui les accompagnait. L’inverse est valable également : aujourd’hui, qui pourrait imaginer écouter La Carioca sans penser une seconde à l’hilarante chorégraphie entamée aux côtés de Gérard Darmon dans La cité de la peur ?

    Transformers. Alain Chabat et la musique, c’est surtout un art évident de la transformation : c’est un Elvis raté dans Mais qui a tué Pamela Rose ?, un Francis Cabrel plus vrai que vrai (à dire avec l’accent du Sud !) dans Coup de Sarbacane, un présentateur de La grosse émission capable d’inviter Laurent Garnier sur le plateau ou encore une star kitsch de la variétoche dans le clip de Flou de toi, titre qu’il enregistre sous le pseudo de Gilles Gabriel à l’occasion du film La personne aux deux personnes.

    Mélomane averti. Parfois, son goût pour la mélodie se traduit également dans ses films (cf. son documentaire sur NTM ou Lambert Wilson et sa passion pour Céline Dion dans Sur la piste du Marsupilami) ou simplement de façon plus poétique, touchante presque. On pense ici à la scène de Papa où l’ancien nullos de Canal+ chante avec sincérité Soleil d’hiver, ou à cette fameuse séquence de La science des rêves de Michel Gondry où, à la contrebasse et déguisé en chat, il interprète une folk que n’aurait pas renié The Moldy Peaches. Ça s’appelle If You Rescue Me et ça confirme une chose, implacable : dans tous les domaines, Alain Chabat est un génie !

     

    Vous aimerez aussi

    Jack te recommande

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.