Playlist par JACK
Les enfants de Blade Runner
Les enfants de Blade Runner
avec
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Drake, expert en clashs ratés

    Petit minois, gros bras. Chansons de lover, clashs avec d’autres rappeurs. Doudoune léopard, duckface, tatouages imposants… Que d’ambivalence chez ce personnage qui, au fil des années, s’efforce de jouer le caïd. En vain.

    Drake n’est pas un dur et c’est bien mieux ainsi. Si Aubrey Graham, dit Drake, est un mème, c’est pour une bonne raison. Il incarne ce personnage de notre société qui, malgré des efforts notables pour faire preuve de virilité et de violence, n’a de toute évidence pas brûlé des fourmis à la loupe quand il était gamin.

    Back to Back. Le beef avec Meek Mill fut sans doute l’un des plus médiatiques de la carrière de Drake. Après que le rappeur de Philadelphie a accusé Drake de ne pas écrire ses propres morceaux, ce dernier était tout colère. A donc débuté un clash plutôt mignon où les deux artistes, par le biais de morceaux sur des instrus trap, se jetaient des piques. La punchline la plus notable nous vient du natif de Toronto qui, dans Back to Back, tirait à balles réelles : « Tu t’es fait rentrer dedans par un renoi qui chante. » Forte conscience de soi-même affichée ici. N’empêche, il évoque un point intéressant : le chant.

    Nous sommes tous fragiles. Si Drake est moqué pour ses morceaux à cœur ouvert et sa sensibilité sans filtre, lui veut prouver qu’il est un dur. Du coup, et outre Meek Mill, Drake s’est plus ou moins pris le bec avec tout le monde : Kendrick Lamar, Tory Lanez, Joe Budden… Mais le plus intéressant, lorsqu’on fait de la psychologie de comptoir, est certainement l’affrontement avec XXXTentacion. En somme, X reproche au rappeur/chanteur d’avoir copié son flow dans son morceau KMT, allant même jusqu’à qualifier la maman de celui-ci de « baisable ».

    Si Drake n’a pas répondu, ce beef est intéressant car, de fait, les deux artistes ont plus ou moins le même statut : ils alternent entre morceaux violents et aveux de faiblesse. À la différence près que X, lui, reste considéré comme un artiste ultra-violent tandis que Drake… non. Et ce n’est pas si grave, au fond, quand on est au fait des agissements privés d’XXXTentacion.

    https://www.instagram.com/p/BYYeo5KDvp4/?taken-by=champagnepapi

    Pour conclure, Drake reste quand même un génie. Un génie qui, à en croire ses agissements, craint de ne pas être pris au sérieux par ses pairs. À ce propos, Voltaire disait que « la crainte de déplaire est l’éteignoir de la raison ». Alors, de grâce, Drake, stop. Et réponds-nous avec des morceaux géniaux, tout plein de fragilité, de sensibilité, d’authenticité. On en a besoin de cet exutoire, nous autres les hommes qui n’avons pas ta capacité à nous livrer comme tu le fais, ni le courage de publier des photos en débardeur devant la glace, haltères en main et regard de tonton ringard. Nan vraiment, tu es le meilleur d’entre nous.

    Vous aimerez aussi

    Jack te recommande

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.