Playlist par JACK
Les coups de coeur de Stupeflip
Les coups de coeur de Stupeflip
avec
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un nouvel album pour Bowie (enfin presque)

    Le 29 septembre, le coffret « A New Career In A New Town (1977-1982) » revisitera la carrière de David Bowie de « Low », le premier volet de la « trilogie berlinoise » conçue avec Brian Eno et Tony Visconti, jusqu’à « Scary Monsters (And Super Creeps) ».

    Parmi cette centaine de titres étalés sur 11 CD, on vous propose de (re)découvrir cinq raretés du Bowie aventureux et expérimental de la fin des années 1970.

    The Drowned Girl (1981). Extrait de la bande-son de Baal, une pièce produite par la BBC dans laquelle Bowie jouait le rôle-titre du clochard céleste créé par Bertolt Brecht, The Drowned Girl, la sombre adaptation d’une complainte de Kurt Weill est le sommet mélodramatique d’un EP orchestral de 5 titres gravé aux mythiques Hansa studios berlinois, quatre ans après « « Heroes » ».

    Beauty and the Beast (Extended Version, 1977). Parue en 1977 sur des maxis promos américains et espagnols, cette version longue du titre d’ouverture de « « Heroes » » agit en trompe-l’œil : le label RCA se serait contenté de copier-coller le pont et le refrain d’un morceau qui, selon la légende, aurait été joué « à l’aveugle » par le guitariste Robert Fripp (King Crimson), qui découvrait ce space-rock bruitiste au moment de brancher son… jack.

    Space Oddity ’79 (1979). En 1979, Bowie fête le dixième anniversaire de son premier tube en le revisitant dans le cadre du show TV de Kenny Everett. Enregistrée en trio, cette relecture ultra minimaliste se démarque totalement des arrangements cosmiques de l’originale. Elle anticipe aussi le retour de Major Tom, qu’on retrouvera junkie l’année suivante dans Ashes To Ashes, le hit en puissance de « Scary Monsters (And Super Creeps) ».

    The Jean Genie (Live 1978). Paru en 1978 puis réédité avec des titres bonus en 2005, « Stage », l’album live superlatif de la tournée « Low-«Heroes» », bénéficie d’une version 3.0 dans le coffret « A New Career In A New Town (1977-1982) ». En 2017, les archivistes ont décavé The Jean Genie et Suffragette City, en attendant de mettre la main sur Rock’n’Roll Suicide, sans doute coincé au fond du coffre.

    David Bowie and Bing Crosby : Peace On Earth/Little Drummer Boy (1977). Dans un des moments les plus surréalistes d’une carrière déjà bien dada, le glam-rocker transgressif accompagne l’icône familiale Bing Crosby dans son émission de Noël diffusée lors des fêtes de fin d’année 1977. « Il ressemblait à une orange posée sur un tabouret », se souviendra Bowie, qui détestait Little Drummer Boy, le chant de Noël choisi par la production. Bing Crosby décèdera un mois après ce duo WTF.

    David Bowie, « A New Career In A New Town (1977-1982) », sorti chez Parlophone/Warner en septembre.

    Vous aimerez aussi

    Jack te recommande

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.