Playlist par JACK
La playlist de l'automne
La playlist de l'automne
avec
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Les Simpson : 30 ans de musique décryptés

    Le 19 avril 2017, Bart et sa famille fêtaient les 30 ans de leur première apparition télé sur la Fox. Du générique aux apparitions de stars, il se dessine une bande son résolument rock… jusqu’à un virage récent. On souffle les bougies avec un décryptage en accéléré.

    En cabine. Elvis Costello en prof de basse, Metallica, Lenny Kravitz ou Mick Jagger et Keith Richards… Les artistes qui sont passés par la case Simpson pour une apparition ou un petit couplet sont nombreux. Pour la plupart, de bon cœur, car contrairement aux moqueries de South Park, la série de Matt Groening réserve toujours un traitement de faveur aux musiciens (voir l’ambiance en cabine quand les Aerosmith enregistrent leurs répliques).

    Synchro-slip. Si l’on peut lister plus d’une centaine d’artistes à avoir défilé depuis le début de la franchise, rapidement une ligne plutôt rock se dessine. Ainsi, après Sting, Micheal Jackson ou Ringo Starr dans les premiers épisodes, on peut voir dès la saison 4 les Red Hot Chili Peppers s’incruster en synchro (et en slip) sur Give It Away. Le groupe est alors en pleine période « Blood Sugar Sex Magik » et la puissance de la promo est inestimable.

    Simpsons chanteurs. Très vite, les Simpson vont plus loin que la simple synchronisation de morceaux et les producteurs sortent leurs créations originales. Sorti en 1990, l’album de reprises « The Simpsons Sing The Blues » (Jazzy Jeff et Bryan Loren signeront des prod, entre autres) se classera numéro 3 des ventes d’album. Avec son tube Do The Bartman  dont une rumeur prêtait la paternité des paroles à Michael Jackson  l’album sera le premier et plus gros succès du « groupe Simpson ». Viendront ensuite entre 1991 et 2007 trois compilations de B.O. qui se classeront au Billboard. En compilant plus d’une cinquantaine de titres en 1999, « The Yellow Album » parvient même à rassembler des participations des Ramones et de Sonic Youth.

    Virage rap. En 30 ans et 28 saisons, la bande son des hommes en jaune semble avoir préservé cette teinture rock et pop. Jusqu’à récemment. Pour la première fois dans la dernière saison, un double-épisode est entièrement consacré au hip-hop. Avec sa bande son signée par le producteur Jim Beanz, The Great Phatsby devient le premier Simpsons long d’une heure et le premier épisode à verser autant dans le rap. Au casting, c’est l’explosion : Snoop Dogg, Common et RZA passent une tête. Au générique, la musique est modifiée en conséquence. Et M. Burns se découvre des accointances avec le rappeur fictif Jay G. On attend les featurings chez Roc-A-Fella…

    Vous aimerez aussi

    Jack te recommande

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.