Playlist par JACK
Les 21 sons de la semaine
Les 21 sons de la semaine
avec
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Tout comprendre à la France underground de 2017 en 30 morceaux

    La Souterraine revient ces jours-ci avec deux compilations. L’une est anthologique (« Ouf »), l’autre est fidèle à l’esprit de découverte qui anime la structure française (« Qui sont les coupables ? »). On a donc demandé à leurs boss de nous concocter une playlist bilan.

    « Établir l’archéologie du futur de la musique en français ». Telle est l’ambition de La Souterraine, jeune plateforme parisienne consacrée à la production française, qui refuse les normes pour contempler les marges et forcer l’auditeur à s’intéresser à des artistes tels que Chaton, Aquaserge, Requin Chagrin ou Ali Danel. Toutes ces entités ont été mises en avant sur les différentes compilations mises en ligne en libre service sur le web. Toutes se retrouvent aujourd’hui dans la playlist spécialement concoctée par Laurent Bajon et Benjamin Caschera pour Jack.

    On fait le bilan. En trente morceaux, les deux têtes pensantes de la structure dressent ainsi un mini bilan de leurs premières années d’activité, bercées par cette envie de découverte, cette volonté d’aller « observer ailleurs le mouvement des gens de tous les jours qui ont un talent ; ceux qui pratiquent la poésie — ici la musique — comme un art de vivre, un îlot de résistance intime, un espace de survie pour donner un sens à la vie quotidienne et la désaliéner de la routine ». Ces mots, ce sont ceux du livret de « Ouf », leur « best-of parallèle », avec uniquement des titres non signés et jamais pressés en vinyle.

    Chasser l’avenir. Laurent Bajon et Benjamin Caschera en profitent également pour nous parler de leur dernière compilation, « Qui sont les coupables ?», et notamment d’un morceau de P.r2b, Océan Forever, encore invisible sur les plateformes de streaming : « C’est sa première chanson, c’est un peu le futur, on lui prédit les mêmes aventures que Requin Chagrin : une musique hyper attachante et authentique, qu’on peut écouter en boucle (c’est notre cas), jouée/chantée/enregistrée par une jeune meuf dans son studio-chambre-à-coucher-cuisine, et qui dessine une nouvelle esthétique, mi-lofi, mi-mainstream : la variété underground. »

    Les compilations « Ouf » et « Qui sont les coupables ? », sont disponibles ici et ici.
    Crédit photo : Déborah Karalou

    Vous aimerez aussi

    Jack te recommande

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.